fbpx

Episode 4 – Maintenant que l’organisation d’un bullet journal n’a plus de secret pour toi et que tu as crée tes premières pages, nous allons voir comment entretenir ton bujo. On entre dans le concept clé qui est la « migration » dans ton bullet journal. 

 

La migration, le concept clé du bujo

En soit le principe est très simple. Il suffit de passer en revue tous les éléments notés dans ton bullet journal à une fréquence que tu vas définir.

En général à la fin d’une journée, ou d’une semaine, tu vas préparer la suivante. Tu passes donc en revue l’ensemble des données inscrites dans ton bullet journal. Les tâches complétées sont barrées. Celles qui nécessitent d’être poursuives sont reportées sur le jour / semaine d’après. Il en est de même pour les tâches non commencées.

Tu as probablement pris des notes, rendez-vous, nouvelles tâches que tu vas maintenant planifier sur la période à venir.

 

 

Un processus fastidieux ?

L’étape de migration d’un bullet journal peut être perçu comme fastidieuse. Beaucoup se demandent combien de temps cela peut prendre et quelle est l’utilité.

Il faut voir ce moment comme une pause que l’on s’accorde, pour reprendre son souffle. Le fait de se poser, de faire le point et de préparer sereinement la période à venir est très bénéfique. On s’interroge sur l’utilité de faire telle ou telle action. Cela met nos résistances en lumières : une t^che qu’on procrastine cache bien souvent une peur. C’est le moment de s’interroger. C’est là qu’on voit toute la dimension du bullet journal : un outil qui aide à se découvrir soi-même aussi.

Je te laisse méditer sur la citation de Peter Drucker, un célèbre consultant en management d’entreprise, mais également de soi-même 🙂

Je consacre environ 1/2 h (parfois moins) chaque dimanche soir à évaluer la semaine passée et définir la semaine suivante. En début de mois je passe plus de temps car je fais le point sur mes objectifs mensuels et mes actions. Je trouve vraiment gratifiant de voir le travail et les progrès accomplis et pouvoir définir mes priorités de cette façon.

Rien n’est plus inutile que d’être très efficace dans l’accomplissement d’une tâche qui n’aurait jamais dû être accomplie.

Peter Drucker

C’est toujours OK pour toi ?
Prête pour la prochaine étape ? 

Pin It on Pinterest

Share This