fbpx
Un des problème soulevé de façon récurrente par les membres de mon groupe Bullet Journal Pratique, est  » je suis bloquée car je ne sais pas dessiner ! » Peut-on décorer un bullet journal sans savoir dessiner ? L’aspect esthétique est aussi une question d’avoir du matériel de base à sa disposition. Dans cette revue, je tente de démystifier l’aspect décoratif du bullet journal, tout en satisfaisant celles qui souhaitent avoir un journal de bord soigneusement décoré et agréable à regarder.

 

 

 

decorer-bullet-journal-sans-savoir-dessiner

 

 

 

 

 

 

 

Idée reçue n°1: le bullet c’est pour celles qui savent dessiner 

 

Et bien non, non, et non ! Je suis très claire sur ce point : le bullet journal est avant tout un outil d’organisation et gestion d’activités. Le créateur du bullet journal, Ryder Carroll, a un journal très épuré, sans fioritures. 

 

A coté de ça, on voit beaucoup sur les réseaux de très jolies mises en page, avec des dessins plus ou moins élaborés. Cela donne plus envie que si je vous montre une grille noire et des lignes avec de simple cases à cocher, non ? Avoir un carnet agréable à regarder contribue au plaisir de l’utiliser. Moi la première j’aime beaucoup avoir des jolis visuels – mais pas au prix d’y passer des heures ! Je comprends donc très bien ton souhait d’avoir un joli carnet et de laisser libre court à ta créativité.  

 

Mon but est donc de te donner des outils concrets pour décorer ton bullet journal même sans savoir dessiner . 

 

 

 

Idée reçue n°2 : je n’ai pas d’inspiration pour décorer mon bullet journal

 

L’inspiration, la créativité ça se travaille, petit à petit. Mon outil de prédilection est bien sûr Pinterest. L’inconvénient est que cela peut être chronophage et un brin décourageant si tu ne te sens pas à la hauteur. 

 

Je te conseille de regarder les collections liées au Doodle : il s’agit de petits dessins et d’icones souvent très facile à reproduire. Il existe beaucoup de pas-à-pas qui vont te permettre de réaliser ces petits croquis. J’ai un tableau dédié aux décorations craquantes et faciles à faire dans un bullet journal.  

 

Autre source d’inspiration : les magazines. Crée une pochettes d’images / citations qui te plaisent, que tu vas découper au fil de tes lectures. Je reviendrais un peu plus tard sur leur utilisation.  

 

 

 

Règle, pochoirs et couleurs : un trio gagnant pour une jolie mise en page de ton agenda

 

Le simple fait d’avoir des pages bien présentées, aérées et claires contribue déjà à l’harmonie de ton bullet. Investir dans du matériel d’écriture comme des stylo ou feutres de couleurs suffit souvent à rendre plus attrayantes tes pages.

 

Pour un peu plus de « fun », tu peux ajouter une ombre portée à tes cases avec un surligneur, ou un feutre-pinceau. 

 

 

 

surligneur-tombow

 

L’utilisation des pochoirs pour la mise en page est formidable si tu as peu de temps : il suffit de tracer dans les contours. En général, les pochoirs sont conçus pour faciliter la mise page sans avoir à mesurer. Je prends aussi de temps en temps des libertés en traçant des traits à main levé et en les aquarellant légèrement pour donner du relief. 

 

 

 

mensuelle-aquarelle-Izink

 

 

 

Tu peux lire l’article concernant les idées de mise page.  

 

Concernant le coté purement décoratif, il existe de nombreux pochoirs avec des thèmes variés, qui vont te permettre de dessiner rapidement les contours et ensuite de les mettre en couleur. 

 

 

 

carnet-voyage-icones

 

 

 

Des titres bien mis en valeur

 

Tracer simplement une bande colorée avec un feutre-pinceau, puis écrire le titre par-dessus est le moyen le plus simple d’ajouter un petit coup de pep’s à ta page d’agenda. 

 

Pour un effet un peu plus sophistiqué, j’utilise des pochoirs « bannières » et des encreurs (ou feutres) pour faire le cadre. Il suffit d’écrire ensuite le titre. A ce propos on me pose souvent la question de s’il faut écrire avant ou après la mise en couleur. Si tu utilise un feutre à encre permanente pour ton titre, cela n’a pas trop d’importance. Par contre avec un feutre à base d’eau il faut écrire par dessus. Sinon l’encre va baver.  

 

Coté écriture, beaucoup d’entre vous n’aiment pas leur écriture ou ne la trouve pas assez stylisée. Il existe trois solutions :  

 

  • la première est d’utiliser des tampons. beaucoup de planches contiennent des mots couramment utilisés dans le bullet journal, tels que jours, mois, expressions autour de l’organisation. 
  • la deuxième est d’utiliser des pochoirs pour avoir une écriture régulière
  • quand à la troisième, tu peux faire des titres en fausse calligraphie. Dans cette vidéo je te montre comment faire différents effets de lettrage. 

 

 

 

Autocollants et adhésifs décoratifs 

 

Les autocollants – ou encore stickers – tout comme le washi tape, sont tes meilleurs alliés pour égayer ton agenda. J’aime tout particulièrement les autocollants à colorier, qui permettent une grande liberté de composition graphique. 

 

Quant aux adhésifs décoratifs – ou encore washi tape, masking tape – ils permettent de faire des séparations, des frises, voire de masquer des petites « bêtises » ;-). Avec des motifs très variés, tu peux ainsi décorer ton bullet journal sans savoir dessiner.

 

 

page-garde-sticker-aquarelle

 

 

 

Tampons, collages et papier calque : décorer sans dessiner 

 

Et enfin pour celles qui veulent avoir des dessins dans leur carnet d’organisation, voici mes trois best-off !  

 

Les tampons sont l’outil de choix pour faire rapidement de très beaux motifs qui peuvent ensuite être mis en couleur. De simples petits pictogrammes ou des motifs plus complexes vont ajouter de la vie à ton journal. Attention à la qualité du papier de ton bullet journal et de l’encre utilisée pour tamponner : on peut voir le motif par transparence. Le mieux est d’utiliser des encres à base d’eau. L’inconvénient : on n’a jamais LE tampon qu’il faut (et c’est une scrappeuse qui vous parle !). 

 

Si tu n’as pas ce type de matériel, pioche dans tes magazines préférés des images inspirantes, comme je te l’ai conseillé plus haut. Il te suffit ensuite de piocher dedans pour agrémenter tes pages en venant simplement les coller. Ultra simple et efficace. 

 

 

 

collection-collage-tampon

 

 

 

Et enfin, tu peux rechercher un dessin qui te plait vraiment sur internet ou ta dans collection d’images, l’imprimer et utiliser la bonne veille méthode du papier calque ! C’est ce que j’ai fait avec mes petites silhouette de yoga. Là j’ai bien galéré car sur du papier noir c’était pas évident ! J’ai utilisé un crayon aquarellable blanc. Cette méthode prend évidemment du temps mais si vraiment tu veux avoir un dessin particulier, elle est à la portée de toutes. 

 

 

 

bullet-noir-collection-yoga

 

 

 

 

 

 

 

J’espère que ces conseils vont débloquer ta créativité, qui ne doit pas être un frein à l’utilisation du bullet journal. Il est destiné à être un outil vers plus de clarté mentale et d’organisation dans ta vie. Et prendre du temps pour soi et avec soi. Alors ne te censure pas, vide-toi la tête tout en t’exprimant librement. Ce n’est pas le bullet journal qui va te permettre d’apprendre à dessiner. Par contre, il peut t’inciter à te lancer dans des petits croquis et surtout t’aider t’organiser pour prendre les cours de dessins, pourquoi pas ? 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This