fbpx

Bullet journal, agenda d’organisation, planificateurs…ces carnets sont de plus en plus populaires pour s’organiser au quotidien. Les fournitures proposées sur le marché étant de plus en plus nombreuses, il est important de bien choisir son matériel pour faire son Bullet journal. Certains carnets permettent une utilisation très souple et parfaitement personnalisée, alors que d’autres sont déjà pré-remplis et facilitent la tâche. Tout dépend du style d’organisation que tu souhaites avoir pour gérer ton quotidien. Voici cinq critères pour pouvoir choisir le meilleur carnet d’organisation en fonction de tes besoins.

 

Sélectionner le format du carnet bullet journal

choisir-carnet-bullet-journalLes différentes marques de papeterie proposent des carnets pour bullet journal en plusieurs tailles. Mais celle qui est plus couramment choisie par les « bujoteuses » est le format A5 (15X 21 cm). L’épaisseur, de 1 à 2 cm, varie en fonction de la marque. Ce format est suffisamment petit pour être glissé dans un sac et assez grand pour noter ce qui t’est nécessaire.

Il est tout à fait possible d’utiliser un carnet plus grand ou plus petit. Par exemple, Moleskine propose un carnet Extra Large (format A4 – 29,7 x 21 cm), parfait pour les personnes qui ne le transportent pas ou qui ont besoin de beaucoup d’espace pour noter.

A l’inverse, il existe des carnets de format A6 (14,5 x 10,5 cm). C’est une taille très facile a avoir sur soi en permanence. Toutefois ce n’est, à mon sens, pas un format très adapté pour l’utiliser comme bullet journal.

 

Choisir la reliure et la couverture

La reliure cousue est la plus fréquente. Mais on trouve également des reliure à spirale. Cette dernière permet d’ouvrir plus facilement le carnet, mais peut être gênante pour l’écriture.

Concernant la couverture, la plupart des carnets ont une couverture rigide. Certaines sont en kraft à décorer, en papier uni lisse, en simili-cuir plus ou moins doux au toucher.
On trouve également des couvertures plus souples, légèrement cartonnées. Les carnets de ce type sont un peu plus légers, ce qui est confortable quand on les transporte partout.

Personnellement j’apprécie la couverture douce et souple du Rhodia Goalbook et l’effet « peau de pêche » de l’agenda Optimum.

Quoiqu’il en soit, il faut veiller à avoir une couverture et reliure de qualité si tu as besoin d’utiliser au quotidien ton carnet. Pour utiliser le Goalbook tous les jours et le passer de main en main lors de mes ateliers, je peux t’assurer que la couverture est robuste.

Certains carnets possèdent une pochette. C’est utile pour y glisser des tickets, des invitations, cartes de visite, ou une règle souple. A noter cependant qu’on ne peut pas stocker un volume important de documents. Mais c’est un petit plus appréciable.

Beaucoup de carnets contiennent également 1 ou 2 marque-pages, en ruban, ainsi qu’un élastique pour la fermeture.

 

L’importance de la qualité du papier et réglure

carnet-quo-vadisUn des plaisirs d’avoir un outil papier c’est le confort d’écriture. C’est pourquoi je te recommande de choisir un carnet bullet journal de bonne qualité avec un papier lisse et épais – au moins 90 gr/m2. Dans ce domaine la qualité du papier des Rhodia et Quo Vadis est parfaite : il s’agit du papier Clairefontaine. (Ces trois marques font partie du même groupe).

Certains carnets, Rhodia notamment, existent en version Ivoire ou blanche. Le papier blanc est plus agréable si tu utilises beaucoup de feutres colorés pour écrire ou faire des décorations.

La plupart des carnets sont disponibles en quatre réglures : uni, ligné, quadrillé et pointillé (« dot »). Traditionnellement la réglure « dot » est utilisée pour le bullet journal. Mais rien n’empêche d’utiliser autre chose ! A mon sens, les pages unies sont les moins adaptées car il est plus difficile d’écrire droit. Les réglures quadrillée  et pointillée facilitent la mise en page de tableaux, graphiques.

Ces aspects sont à prendre en compte pour choisir son carnet bullet journal.

Les pages pré-remplies

Beaucoup de marques proposent déjà des pages pré-remplies à compléter, reprenant les concepts essentiels du bullet journal, à savoir :

  • l’index (table des matière)
  • un planning annuel non millésimé – qui permet d’utiliser le carnet à n’importe quelle période de l’année
  • des pages numérotées

agenda-optimum-quo-vadisD’autres se rapprochent davantage d’un agenda « classique » avec des pages mensuelles et/ou hebdomadaires déjà imprimées, comme les carnets Infinite ou Optimum de Quo Vadis. Mais toujours non millésimées, contrairement à un agenda classique. Cela peut être utile si tu penses ne pas avoir beaucoup de temps pour tenir ton bullet journal. Par contre tu perds la souplesse d’agencement du bullet journal.

 

 

Le prix

Enfin le dernier critère pour choisir son carnet bullet journal est celui du prix. On trouve des carnets de très bonne qualité autour de 15 € et au-delà en fonction des caractéristiques.

En dessous de ce prix, la qualité du papier et de la couverture peuvent être décevantes. Mais si tu débutes et n’es pas encore sûre que ce système d’organisation te convienne, alors pourquoi pas…

 

Pour ma part j’ai adopté le Rhodia Goalbook depuis 2016. J’apprécie sa couverture souple et douce et le confort de l’écriture. Les pages existent aussi en blanc, se qui rend encore plus agréable la décoration. Retrouve tous les carnets que j’ai sélectionné en fonction des différents besoins dans cette sélection de carnets d’organisation bullet journal.

Pin It on Pinterest

Share This